top of page

10 ERREURS QUE TU FAIS PROBABLEMENT AVEC TES CHEVEUX



Mousser. Rincer. Répéter. Ça prend pas la tête à Papineau, comme on dit! Rien de plus facile que de prendre soin de ses cheveux. Même un enfant de 3 ans y arrive (avec un shampoing sans larmes, on s’entend). Et qui lit vraiment les instructions et la liste des ingrédients sur les bouteilles de revitalisant ou de traitements capillaires?


Ah! Si c’était si simple, personne n’aurait les cheveux secs, cassants, gras, abîmés ou grichous... et pourtant. Une petite erreur répétée ou plusieurs accumulées finissent inévitablement par nuire à la bonne santé de notre cuir chevelu et de notre splendide crinière. Et ce n’est pas de notre faute. On y va souvent d’instinct à défaut d’être bien informés. Et si on remédiait à ça?

On fait le test pour voir quelles erreurs se sont glissées dans ta routine capillaire sans le savoir?


Te laver les cheveux TROP souvent

On n’est jamais trop propre, n’est-ce pas? Pas vraiment! Quand on lave ses cheveux trop souvent, ils se retrouvent secs et cassants à cause du contact répété avec l’eau qui fait relever les cuticules. Une à deux fois maximum par semaine, c’est l’idéal. Commence par espacer les shampoings d’une journée et attache-les la journée avant de les laver (pas trop serré). À la longue, la sécrétion de sébum ralentira et tes cheveux seront moins gras. En plus, tu les sècheras moins souvent, ce qui contribue également à les garder en santé. Tu peux aussi utiliser le shampoing sec en dernier recours pour étirer le temps entre les lavages.


Sauter sur le shampoing sec à la moindre occasion

C’est pratique hein, de garder une canette de shampoing sec à portée de main et de s’en servir à toutes les sauces? Effectivement, c’est une solution presque magique lorsqu’on est en retard, mais il contribue également à l’apparition de pellicule, d’inflammation et de démangeaisons. Alors, économise ta bouteille et utilise-là seulement en cas de force majeure.


Appliquer ton revitalisant sur tes cheveux mouillés

Quoi? Bon, un peu humide, ça peut aller. Mais! Si tes cheveux sont complètement mouillés, tu n’aides pas ton revitalisant à bien pénétrer ton cheveu pour lui transmettre tous ses bienfaits. Idéalement, tu étires ton bras pour attraper ta serviette et tu les éponges doucement. Si ce n’est pas possible, tu peux au moins les essorer rapidement avec tes mains (sans trop les tordre), question d’évacuer le plus d’eau possible. Ainsi, tes cheveux recevront le maximum de vitamines, de minéraux et d’hydratation. En bonus, tu maximises aussi le contenu de ta bouteille.


Te laver les cheveux à l’eau bouillante

On ne te dit pas ici de prendre ta douche à l’eau froide, mais te laver les cheveux à température modérée aidera à préserver leur hydratation en plus de réduire ta facture d’électricité. L’eau chaude, en plus d’assécher le cuir chevelu, contribue à augmenter la sécrétion de sébum qui, à son tour, favorise la chute des cheveux. Tant qu’à être dans le sujet des éléments naturels, l’air (la climatisation) et le feu (le soleil) assèchent également les cheveux et leur font perdre leur éclat naturel.


Abuser des appareils électriques sur tes cheveux

Le séchoir, le fer-plat, le fer à friser… tout ça contribue à abîmer ta chevelure. Pour ce qui est de ces appareils électriques, la modération a bien meilleur goût, car ils déshydratent tes cheveux en plus des rendre cassants. Si tu les utilises sur des cheveux encore très mouillés, tu peux même les brûler. De plus, si ton séchoir est un héritage de ton arrière-grand-mère, c’est peut-être (pas peut-être, certain) le temps de le changer. Le contrôle de température est inexistant et il chauffe beaucoup trop. En bref, laisser tes cheveux sécher à l’air libre, en toute liberté ou tolérer les bouclettes une journée de temps en temps ne leur fera que le plus grand bien. Il existe également des produits protecteurs contre la chaleur à appliquer avant le séchage et qui préviendront leur dégradation.


Brosser à t’en muscler les bras et frotter tes cheveux à la serviette

Doux, doux, doux avec la brosse! Tu ne veux pas arracher la moitié de ta belle crinière. Les 100 coups mythiques, c’est de la bouillie pour les chats. En plus de stimuler le cuir chevelu et favoriser la sécrétion de sébum, le brossage excessif rend les cheveux plus cassants. On y va doucement, idéalement sur les cheveux déjà séchés. Sinon avec un peigne à larges dents sous la douche ou une brosse plate en poils de sanglier. Inutile d’y aller avec brutalité, tes cheveux t’en remercieront! Parlant de brusquer tes cheveux, les frotter avec la serviette pour les assécher… ça les assèche justement en plus d’annuler l’effet de certains produits censés les renforcer comme ton masque pour cheveux. Tapote-les doucement plutôt, tu éviteras de les affaiblir.


Dormir sur une taie d’oreiller en coton

Fais ta princesse au petit pois et procure-toi une taie d’oreiller en soie. Celles en coton s’accrochent aux cheveux et les rendent cassants. Sans compter l’électricité statique qui les fera lever dans les airs (à moins que tu planifies une fête d’enfant et que t’aies une ‘’batch’’ de ballounes à coller au plafond, tu ne veux pas ça). Bref : taie d’oreiller en soie! Ça vaut l’investissement tu verras! D’ailleurs, un autre conseil en passant : une bonne nuit de sommeil est bénéfique, non seulement pour éviter les cernes et te réveiller de bonne humeur, mais aussi pour la croissance des cheveux, car il favorise l’irrigation des bulbes capillaires.


Attacher tes cheveux trop serrés

Les queues de cheval bien lissées et les tresses hyper serrées, ça tire sur les racines de tes cheveux et les affaiblit, ça peut même mener à l’alopécie (perte de cheveux). Si tu as l’impression que ta coiffure te fait un lifting du visage en bonus, c’est probablement beaucoup trop serré. Utilise un élastique en tissus ou des pinces crocodiles qui réduisent la tension… et laisse ta crinière libre quelques jours par semaine! Les extensions à clips tirent également beaucoup sur la base de tes cheveux. Celles à colle végétale sont moins dommageables, mais l’idéal est de laisser le temps au temps et de les faire pousser à leur rythme.


Appliquer ton shampoing n’importe comment

On ne l’applique pas sur les pointes, ça les assèche et les mêle… mais bien sur le cuir chevelu sans gratter avec les ongles (le reste se lavera tout seul au rinçage). Cette technique permet également d’économiser ta bouteille. D’ailleurs, plus tu en mets, plus c’est difficile de rincer complètement. Vas-y mollo! En prenant le temps de masser ton cuir chevelu durant quelques minutes, tu améliores la circulation sanguine, ce qui contribue à la santé de tes cheveux. D’ailleurs, pour éliminer complètement la séborrhée (les pellicules qui causent irritation et démangeaison), il faut laisser le produit agir. En résumé : on en met moins, mais on laisse plus longtemps.


Utiliser les mauvais produits pour ton type de cheveux

Les ingrédients de plus en plus nombreux, des produits chimiques qui alourdissent ou qui sont mal adaptés à ton type de cheveux, des solutions miracles pas miraculeuses du tout. Difficile de s’y retrouver dans la mer de possibilités qui s’offrent à toi. Les teintures qui s’éloignent de ta couleur naturelle contribuent également à endommager les cheveux, mais certaines utilisent des ingrédients moins chimiques que d’autres. La meilleure façon de s’y retrouver, c’est d’en parler à TA coiffeuse qui connaît bien tes besoins. Elle saura te donner des conseils professionnels et surtout adaptés à ta situation.


Alors, combien de ces erreurs font partie de ta routine capillaire? Si la réponse est plusieurs, la bonne nouvelle, c’est que maintenant, TU SAIS!

Tu aimerais en apprendre davantage sur ton type de cheveux ou les produits à utiliser ? Viens chercher des conseils avec nos spécialistes. Rien de mieux qu’une personne d’expérience qui utilise et teste quotidiennement les produits et accessoires en salon. Ta coiffeuse préférée détient l’expertise nécessaire pour bien te conseiller. Au plaisir de te rencontrer au Salon Elle et Lui !

Comentarios


bottom of page